Plan d’actions de la Grande Cause pour la Protection de l’Enfance
Plan d’actions de la Grande Cause pour la Protection de l’Enfance

Plan d’actions de la Grande Cause pour la Protection de l’Enfance : partenaire de Make.org, l’Association e-Enfance/3018 dévoile deux projets inédits

Le 23 septembre 2021, Make.org et ses partenaires ont dévoilé le plan d’actions de la Grande Cause pour la protection de l’enfance.

Un plan inédit

Ce plan, lancé en 2020, comporte 9 propositions d’actions pour lutter contre la haine en ligne, sensibiliser les enfants au pouvoir de la parole, proposer une aide à la parentalité, former les professionnels de santé au repérage des violences, créer des salles d’audition pour enfants…  Ce plan d’actions totalement inédit suit le parcours chronologique des violences, depuis la prévention jusqu’aux sanctions, en passant par la prise en charge des victimes et également des auteurs de violences.

2 projets développés avec notre partenaire Bodyguard

Partenaire de cette initiative, l’Association e-Enfance/3018 est intervenue pour présenter les deux actions développées avec Bodyguard, l’application française qui protège contre la haine en ligne :

Plan d’actions de la Grande Cause pour la Protection de l’Enfance : partenaire de Make.org, l'Association e-Enfance/3018 dévoile deux projets inédits

-Le clavier anti-haine, un outil nudge détectant les messages haineux afin d’inciter les enfants à mieux se comporter en ligne. Le clavier analyse le texte et donne à l’utilisateur un retour sur la potentielle gravité de ce qu’il écrit pour lui faire prendre conscience de son acte.

« Le clavier anti-haine a vocation à sensibiliser et responsabiliser les auteurs potentiels de propos haineux. Il permet  d’apprendre aux auteurs potentiels, les limites de la liberté d’expression à l’occasion de leur expérience personnelle de rédaction de messages ou de commentaires ». Justine Atlan, Association e-Enfance / 3018

 

 

Plan d’actions de la Grande Cause pour la Protection de l’Enfance : partenaire de Make.org, l'Association e-Enfance/3018 dévoile deux projets inédits

-Mon allié numérique, un outil destiné aux enfants victimes de cyberharcèlement, pour leur permettre d’être pris en charge et les aider à porter plainte. Mon Allié numérique permet de qualifier juridiquement les messages haineux reçus par l’enfant et de stocker ces messages dans un dossier numérique, afin de constituer des preuves du harcèlement dont l’enfant est victime.

« Mon allié numérique aura pour objectif de qualifier en termes juridiques et de stocker tout message haineux dont est victime un enfant. Il va renforcer la prise en charge réalisée par le 3018 pour accompagner de façon personnalisée la jeune victime jusqu’à la procédure judiciaire ». Justine Atlan, Association e-Enfance / 3018

 

Embarqués dans l’application du 3018, mon allié numérique et le clavier anti haine ont vocation à proposer des solutions concrètes personnalisées, pour agir sur les volets de la prévention et de la prise en charge des jeunes victimes.

Actions déployées sur l’ensemble du territoire au cours des deux prochaines années

Les 9 actions se fondent sur les propositions plébiscitées par les citoyens lors d’une grande consultation menée du 23 septembre au 22 novembre 2020. Cette consultation, initiée par Make.org avec Wavestone, Kering Foundation, La Banque Postale, Bayard Jeunesse, Mediatransports et Wavestone, soutenue par le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles et en partenariat avec plus de 60 associations et startups, a rassemblé plus de 70 000 participants. Ces 9 actions seront mises en œuvre et déployées sur l’ensemble du territoire au cours des deux prochaines années.

💡 Plus d’infos sur le plan d’actions #ProtegerLesEnfants sur le site de Make.org ici  ▶︎ https://lnkd.in/egy88yM

🎥 Revoir la révélation du plan d’action de la Grande cause Enfance qui a eu lieu le 23 septembre dernier sur ▶︎ https://bit.ly/3zC6g62

Plan d’actions de la Grande Cause pour la Protection de l’Enfance : partenaire de Make.org, l'Association e-Enfance/3018 dévoile deux projets inédits