Visite de Brigitte Macron à l'Association e-Enfance - Association de protection de l'enfance sur Internet- e-Enfance
Visite de Brigitte Macron à l'Association e-Enfance

Visite de Brigitte Macron à l’Association e-Enfance

Brigitte Macron se déplace au siège de l’Association e-Enfance pour soutenir les écoutants du 3018, le nouveau numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques et leurs parents.

Dès son arrivée sur la plateforme, Brigitte Macron a pu saisir l’étendue du périmètre d’intervention du nouveau numéro court 3018. Les nombreuses sollicitations entrantes évoquaient autant des cas de cyberharcèlement que des questions liées au contrôle parental, des cas de revenge porn, de chantage à la webcam, d’exposition précoce aux écrans ou à la pornographie, voire des sollicitations dangereuses, ou de signalement de prostitution de mineurs en ligne.

Après une double écoute d’un appel d’une jeune fille de 12 ans victime de cyberharcèlement via la diffusion de photos, elle a pu suivre un tchat en direct avec un adolescent de 14 ans en très grand mal-être. Ce fut l’occasion de présenter à Brigitte Macron les dispositifs de signalement prioritaires mis en place sur le 3018 avec les réseaux sociaux, mais aussi dans le cadre des conventions signées avec la plateforme gouvernementale Pharos (internet-signalement.gouv.fr) et le 119-Enfance en danger.

Elle a enfin pu bénéficier d’un temps d’échange avec l’équipe d’écoutants. Leur quotidien d’opérateur sur une plateforme téléphonique et de tchat, spécialisée dans la protection de l’Enfance en ligne, est inédit. Ils ont ainsi pu évoquer avec Brigitte Macron leur rôle de prise en charge des cas graves qui nécessitent d’intervenir immédiatement pour signaler et faire supprimer les contenus auprès des réseaux sociaux, et éventuellement auprès des services sociaux ou de la police.

L’équipe a également pu valoriser sa mission de prévention, lorsqu’elle donne les bons réflexes aux jeunes qui les appellent, pour signaler ou paramétrer leurs comptes. Une mission également illustrée auprès des parents qui recherchent des informations pour mieux encadrer les usages numériques de leur enfant, notamment la pratique des jeux vidéo.

Ce troisième déplacement de Brigitte Macron aux côtés de l’Association e-Enfance depuis 2018 confirme son engagement sur le long terme pour une cause qui lui tient à cœur. Elle a salué la capacité d’intervention concrète et unique en France du 3018 plus que jamais nécessaire au regard des tensions accrues provoquées par les confinements successifs.

Visite de Brigitte Macron à l'Association e-Enfance  Visite de Brigitte Macron à l'Association e-Enfance