6 conseils à connaitre avant de publier les photos de votre enfant sur les réseaux sociaux | e-Enfance
6 conseils à connaitre avant de publier les photos de votre enfant sur les réseaux sociaux

6 conseils à connaitre avant de publier les photos de votre enfant sur les réseaux sociaux

Les fêtes de fin d’années approchent et avec elles, l’envie de partager les nombreux et heureux clichés de sa famille sur les réseaux sociaux. Si Instagram, Facebook, Snapchat et désormais Tik Tok sont des outils très utiles pour garder le contact avec sa famille et passer des moments amusants avec ses enfants, il est primordial d’en connaitre les risques.

Pourquoi protéger ses enfants sur Internet ?

Les photos de vos enfants peuvent se retrouver entre les mains de pédophiles. Clichés de plage avec juste un bonnet de noël, dans le bain avec une barbe en mousse ou une vidéo Tik Tok sur le dernier titre à la mode en crop top et talons hauts comme les “influenceuses”… ces clichés anodins pour vous, peuvent être une source d’excitation pour les pédophiles. Méfiance avant de les publier !

En outre, il est important de respecter le droit à l’image de votre enfant. L’image de votre enfant ne vous appartient pas ! En tant que parents, vous allez lui expliquer en grandissant l’importance de contrôler son droit à l’image. Comment lui expliquer convenablement si vous ne le respectez pas dès son plus jeune âge ?

Comment protéger ses enfants sur les réseaux sociaux ?

En respectant les 6 conseils ci-dessous :

1. Demandez l’autorisation : si votre enfant est en âge de répondre, montrez lui le cliché avant de le poster. Cela lui montre le bon exemple. Il a dès le plus jeune âge conscience de son image et peut donner son avis sur son usage. Si il n’en a pas l’âge, réfléchissez avant de publier. Vous construisez sa e-réputation alors pensez à l’impact de votre photo dans 5 ou 10 ans !
2. Cachez les visages : pensez à masquer les visages des mineurs sur les photos. Il est préférable de mettre un cliché de votre enfant de dos ou de profil afin que son visage ne soit pas clairement identifiable. Les réseaux sociaux proposent des filtres et des émoticônes permettant aujourd’hui de masquer facilement un visage.
3. Ne donnez pas son identité : sur internet, donner l’identité de son enfant est fortement déconseillé. Remplacez son nom et son prénom par un surnom.
4. Ne précisez pas les données de géolocalisation : évitez de mettre un lieu précis lorsque vous partagez une photo. N’oubliez pas, votre enfant peut facilement être localisé par n’importe qui si vous postez votre adresse, celle de son école ou la parc auquel vous vous rendez chaque mercredi !
5. Ne partagez pas de situation ridicule et intime : comme vous, votre enfant n’a pas envie de s’exposer dans une situation gênante voire intime sur les réseaux sociaux. Il pourrait ensuite être victime de moqueries ou d’insultes.
6. Publiez dans un cadre restreint : les réseaux sociaux permettent tous aujourd’hui de régler ses paramètres de confidentialité et de créer des groupes restreints plutôt que de partager en masse voire pire en mode public. Dernière nouveauté par exemple, Instagram permet de définir un groupe “Amis proches” afin de restreindre l’accès de vos stories à un groupe défini.

Pour d’autres conseils, rendez-vous sur nos sites www.e-enfance.org ou www.netecoute.fr ou contactez Net Ecoute au 0 800 200 000.