1 personne LGBT sur 2 agressée pour son orientation sexuelle | e-Enfance
1 personne LGBT sur 2 agressée pour son orientation sexuelle

1 personne LGBT sur 2 agressée pour son orientation sexuelle

Le nouvel observatoire LGBT+, de la Fondation Jean-Jaurès, soutenu par la DILCRAH dévoile son sondage IFOP et nous livre les résultats d’une enquête inédite.

A l’heure o​ù​ la ville de Paris annonce la pérennisation de ses passages piétons arc-en-ciel dans le quartier du ​M​arais, l’étude nous démontre qu’il y a encore beaucoup à faire pour lutter contre les agressions LGBTphobes en France.

Insultes, injures et agressions physiques :

53% des personnes LGBT ont déjà été confrontés au moins une fois à une forme d’agressions homophobes. Et si les insultes ou injures sont répandues (28%), les agressions physiques, sont loin d’être à la marge. 24% des LGBT ont déjà été agressés sexuellement et plus de 17% ont fait l’objet de violences physiques.

L’homophobie au quotidien chez les jeunes :

Aujourd’hui, en tant qu’Association de protection de​ l’enfance​, nous sommes naturellement interpellés par les chiffres de l’étude concernant les jeunes. Pour plus d’un LGBT sur quatre, l’homophobie au travers d’insultes ou de menaces verbales s’expérimente ​dès le plus​ jeune​ âge​, ​notamment ​au sein des établissements scolaires (26%) et dans l’espace public (23%).

« Cela ne s’arrête malheureusement pas aux portes de l’établissement scolaire​. ​Tout comme les autres formes de harcèlement, les insultes et autres agressions continuent via Internet et les réseaux sociaux. Et là o​ù​ bien souvent​ ​un jeune peut prendre du répit, la LGTBphobie se poursuit ​pour certains ​au sein ​même ​de la cellule familiale. » déclare Justine Atlan Directrice Générale d’e-Enfance.

L’Association e-Enfance soutient la lutte contre l’homophobie​ et la transphobie​. Si vous rencontrez un problème, nous vous rappelons que plusieurs organisations sont disponibles pour vous aider :

  • D​ispositif d’information et de soutien pour toute personne qui se pose des questions sur son orientation sexuelle et/ou son identité de genre​, et son entourage,​ ​Ligne Azur 0810 20 30 40 7/7 de 8H à 23H​
  • ​​Victimes ou témoins d’actes (agressions…) ou de discriminations homophobes, SOS Homophobie vous apporte son assistance au 01 48 06 42​ ​41
  • Mineurs victimes de cyberharcèlement, de propos haineux et discriminatoires sur Internet ou via les réseaux sociaux, contactez Net Ecoute au 0 800 200 000 (appel gratuit et anonyme)​ www.netecoute.fr​