Le rapport de l’ONU sur la cyberviolence infligée aux femmes

73% des femmes ont déjà été confrontées […] à des violences en ligne ou en ont été victimes. », telle est l’une des conclusions du groupe de travail de l’ONU qui a publié il y a plusieurs jours son rapport « lutter contre la violence en ligne à l’égard des femmes et des jeunes filles – appel à une prise de conscience mondiale ».

Cette étude, riche en enseignements, révèle que ce sont surtout les jeunes femmes de 18 à 24 ans qui sont les principales victimes du cyber-harcèlement. Ainsi, 18% des résidentes de l’Union Européenne (soit 9 millions de femmes) auraient déjà subi en ligne une forme grave de violence.

A l’heure du développement fulgurant de l’Internet mobile, e-Enfance se félicite que l’ONU se mobilise sur ce thème et déplore que ces cyber-violences ne soient que trop peu ou trop mal rapportées et signalées : en France ou ailleurs dans le monde, les mesures de lutte restent (trop) timides.