point de contact 2016

Point de contact présente son bilan 2016

Notre partenaire Point de contact, service de signalement des contenus odieux sur Internet (la pornographie enfantine et l’incitation à la haine raciale, entre autres) présente son bilan 2016.

Un bilan marqué par deux tendances :

  • L’augmentation des signalements de contenus pédopornographiques
  • La baisse des signalements liés au terrorisme

Hausse des contenus pédopornographiques :

+51% de signalements en 2016, +144% en 2 ans : des chiffres qui montrent l’urgence d’une prise de conscience et d’une implication plus grande de la part des pouvoirs publics et de l’industrie.

Le bilan met également en exergue la grande nécessité de protéger les petites filles : 86% des victimes sont des filles contre 7% de garçons et 2 victimes sur 5 sont des enfants de moins de 13 ans.

« Depuis sa création en 1997, l’AFPI et ses partenaires n’ont cessé de s’engager dans la lutte contre les contenus illicites et pour la protection des mineurs sur Internet. Pourtant, presque vingt ans plus tard, la prolifération des contenus pédopornographiques est plus inquiétante que jamais et pose la question de l’efficacité des politiques et moyens mis en œuvre jusqu’ici. ll y a urgence ! » explique Anton-Maria Battesti, Président de l’AFPI (opérateur de Point de Contact).

Moins de signalements liés au terrorisme

330 URLs signalées en 2016 contre 2674 l’an dernier. Une très nette baisse des contenus terroristes signalés qui varient indéniablement et malheureusement en fonction de l’actualité.

Pour continuer la lutte contre les contenus pédopornographiques sur Internet, l’Association e-Enfance s’était associé à l’appel de l’APFI pour demander une plus forte implication des acteurs français, publics comme privés.

 

Plus d’informations sur le site de Point de contact.

Télécharger le bilan Point de contact 2016.