lancement cybermalveillance

Lancement national de la plateforme https://www.cybermalveillance.gouv.fr

Le dispositif d’aide aux victimes cybermalveillance.gouv.fr  a été lancé le mardi 17 octobre, par Louis Gautier, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, en présence de Mourir Mahjoubi, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Numérique.

A l’occasion du Mois européen de la cybersécurité, le groupement d’intérêt ACYMA dont l’association e-Enfance est membre fondateur, lance au niveau national https://www.cybermalveillance.gouv.fr, dispositif d’assistance aux victimes de cybermalveillance.
Membre du collège Utilisateurs d’ACYMA, e-Enfance met à disposition de la plateforme cybermalveillance son service NET ECOUTE 0800 200 000, ses fiches réflexe et ses partenaires.
Cybermalveillance.gouv.fr a pour mission de :
    • Mettre en relation les victimes d’actes de cybermalveillance avec des prestataires de proximité.
    • Mener des opérations de sensibilisation sur le modèle de la sécurité routière
    • Créer un observatoire du risque numérique et l’anticiper.
Ce dispositif est à destination des particuliers, des entreprises et des collectivités territoriales. Il est la solution vers laquelle peuvent se tourner désormais les victimes de cybermalveillance. Outre le service NET ECOUTE de l’association e-Enfance, la plateforme référence déjà plus de 1100 prestataires de proximité, compétents et présents sur l’ensemble du territoire national.
Rendez-vous sur le site cybermarveillance.gouv.fr pour plus d’information et suivez la plateforme sur les réseaux sociaux @cybervictimes.