génération girafe

Décryptage de la « génération girafe »

Surnommés la « génération girafe » par Yannick Chatelain, enseignant-chercheur et spécialiste des nouvelles technologies, les adolescents et les jeunes adultes d’aujourd’hui intègrent les appareils mobiles comme une seconde peau. Cette mobilité a changé leur manière de consommer les écrans : partout, tout le temps et rapidement sont leurs exigences. Parfois éloigné de nos propres comportements, il est important de comprendre le fonctionnement de nos jeunes face au numérique, pour savoir où poser des limites.

Selon Yannick Chatelain, nos adolescents seraient des girafes, l’animal reconnu pour dormir le moins car il est toujours à l’affût de ce qui se passe dans la savane. En effet, selon une étude de Médiamétrie (novembre, 2015), 3 jeunes sur 10 seraient encore connectés à leur téléphone à 21h. Avec une moyenne de 11 écrans dans leur foyer, les 15-24 ans sont de plus en plus connectés et de plus en plus jeunes. L’âge moyen du premier portable est de 11 ans en France. Friands de nouveautés, les jeunes de cette génération utilisent les écrans majoritairement pour garder le contact avec leurs amis (IPSOS – Junior Connect, 2016). Depuis la sonnerie qui les réveille jusqu’au texto qui va les surprendre la nuit, les jeunes passent en moyenne 14h10 par semaine sur Internet contre 12h10 il y quatre ans.

Des multi-écrans indispensables et des jeunes multitâches

Le sondage de Facebook IQ, en collaboration avec Gfk et Ipsos Media CT, montre que les jeunes Français possèdent plusieurs « device » qu’ils valorisent comme des leviers de liberté et d’indépendance. Mais c’est le téléphone que plébiscitent les jeunes ; avec 88%, ils l’estiment même indispensable. La mobilité des écrans entraîne pour les 15-24 ans, d’autres opportunités d’utilisation des médias. Toujours fan de télévision, la génération girafe privilégie davantage le replay (34%) ou le live à travers leur ordinateur. Cette génération a également grandi avec les réseaux sociaux. Il n’est donc pas étonnant de voir que 90% d’entre eux sont inscrits sur Facebook, Instagram, Snapchat ou encore Twitter. Même si Snapchat tend à devenir le réseau social préféré des jeunes, Facebook reste en tête avec 76% d’adeptes parmi la génération des 15-24 ans. La naissance de la génération girafe marque également l’arrivée de l’ère de la vidéo. 53% des 15-24 ans avouent en regarder chaque semaine. La mobilité que confère le smartphone facilite cette pratique. Comme leurs aînés trentenaires, les jeunes sont accros aux jeux vidéo : 65% d’entre eux y ont joué au moins une fois par mois, si ce n’est plus. Mais qu’en est-il du grand écran ? Malgré le développement du streaming, le cinéma arrive en tête des loisirs des 15-24 ans (88% y vont au minimum une fois par an selon Médiamétrie en 2014).