Un ado sur huit a un usage problématique des jeux vidéo

Un ado sur huit a un usage problématique des jeux vidéo. C’est ce que révèle une enquête réalisée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies et la consultation jeunes consommateurs du centre Pierre Nicole de la Croix Rouge.

Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, 5% des jeunes de 17 ans joueraient entre cinq et dix heures par jour. Chiffre impressionnant, loin des recommandations officielles, qui conseillent de ne pas dépasser deux heures d’écrans par jour.

Réel motif d’inquiétude et souvent un véritable problème pour certains parents, l’OFDT utilise la « game addiction scale » afin d’identifier ces adolescents « accros aux écrans ». Celle-ci correspond à une grille de questions servant à identifier les caractéristiques de l’addiction, comme la modification de l’humeur, le conflit…

Justine Atlan, Directrice de l’Association e-Enfance, était sur Europe 1 pour parler de cette problématique et donne quelques clés afin de limiter et appréhender cette nouvelle addiction auprès des adolescents.

Afin de réécouter cette intervention, rendez-vous sur : http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/europe-matin-thomas-sotto/sons/europe-matin-thomas-sotto-18-12-14-2321445