Actualités

Cyberharcèlement : depuis quand utilise-t-on ce mot ?

 





Depuis le dernier cas dramatique de cyberharcèlement – le suicide d’Océane sur en direct sur internet via l’application de diffusion de vidéo en temps réel Périscope – on a le sentiment que le harcèlement et ses conséquences n’ont plus de limite. Qu’il s’agisse de harcèlement entre adultes (c’était le cas de Océane, jeune femme de 19 ans) ou de harcèlement scolaire, le cyberharcèlement fait monter d’un cran la portée des actes, les séquelles pour les victimes et le sentiment d’impunité – sur le web tout semble permis. Qu’en est-il de cette réalité ? Depuis utilise-t-on le mot cyberharcèlement ?

 

C’est le travail d’un doctorante, Mélanie Lallet, qui s’interroge sur les pratiques de sociabilité juvénile sur internet et les réseaux sociaux, qui a permis un travail de recherche sur l’origine de l’emploi en France du mot cyberharcèlement.

 

Accompagnée d’un lycéenne scolarisée au Bourget en Seine-Saint-Denis, Emie, qui la suit dans le cadre de la sensiilisation au métier de chercheur mené par l’association L’Arbre à Connaissances, la doctorante a mené des recherches à l’Inathèque.

 

Ces archives ont montré qu’avant 2011 on parlait dans les médias et sur internet de violences scolaires pour traiter des cas de violences d’enfants, et encore il s’agissait encore surtout de violences faites contre l’autorité ou l’institution. Ce n’est qu’à partir de mai 2011 qu’on commence réellement et de façon significative à parler de harcèlement scolaire, notamment en raison de la mise en place par le ministre de l’éducation nationale d’alors, Luc Chatel, des premières assises du harcèlement scolaire.

 

Ces assises avaient alors été montées suite à la remise d’un rapport du chercheur Eric Debardieux qui employait le mot harcèlement scolaire, tiré de l’expression anglophone « scholl bullying ». Ce travail, mené dans le cadre de l’Observatoire international des Violences à l’école) a permis depuis de lancer de nombreux programmes de sensibilisation et d’actions pour contrer ce phénomène, le réduire et mieux accompagner la détection et la prise en charge des victimes et de leurs familles.

 

De nombreuses vidéos comme celle de Mélissa Theuriau (qui mettait en avant l’absence de réaction potentielle des professeurs) ont suscité de nombreuses réactions et prises de conscience qui permettent aujourd’hui le traitement de ce sujet de manière plus collective. De la responsabilité partagée à la mise en place de méthodes de sensibilisation efficace (les élèves pour les élèves par exemple comme à Brest au collège public Saint-Pol Roux où les élèves sont formés pour attirer l’attention de leurs camarades sur ce sujet de violences entre enfants par le biais notamment d’internet et des omniprésents réseaux sociaux), ou encore la prise en charge et l’écoute des victimes, on peut dire que le sujet avance.

 

Source

Kikoolol, un projet de sensibilisation au harcèlement par les jeunes, pour les jeunes

        «Kikoolol» désigne un adolescent très porté sur l’utilisation excessive du langage sms. Cette façon de parler a pour conséquence une extrême familiarité qui, quand elle est néagtive,  peut se révéler néfaste. «Kikoolol» c’es lire la suite

Cyberharcèlement : le cas de Anthony, 18 ans, dans Toute une Histoire

Émission « Toute une Histoire » sur France 2 Jeudi 16 juin. Anthony, originaire de Saint-Gand en Haute-Saône, n’avait pas de travail et espérait une formation qui tardait à venir. Fragile, il s’est suicidé après avoir été victime de chan lire la suite

LE SAFER INTERNET DAY 2016

Aujourd'hui, mardi 9 février 2016, c'est le Safer Internet Day 2016, l'événement mondial de promotion d'un meilleur Internet pour les jeunes internautes. Cette année, en plus des actions de prévention, le Safer Internet Day 2016 met plus particulière lire la suite

SID2016 : L'AFPI PUBLIE UNE BD SUR LA SEXTORSION

A l'occasion du Safer Internet Day 2016, l'AFPI publie sa troisième bande dessinée sur le thème de la sextorsion. Ce délit - qui consiste à filmer à son insu une personne dénudée puis à lui extorquer de l'argent ou des services sous peine que le con lire la suite

Les adolescents américains passent plus de temps sur Internet qu'à dormir

Selon une récente étude effectuée par le groupe Common Sense Media - sur plus de 2600 sujets âgés de 8 à18 ans - les adolescents américains passent en moyenne 9h par jour devant leur écran (ordinateur, smartphone, tablette...), contre 7h dans les bra lire la suite

Parents, réfléchissez avant de publier des photos de vos enfants

Quel parent n'a jamais posté - sur Facebook ou ailleurs sur Internet - une photo de son dernier né, de ses enfants lors des vacances ou d'un déjeuner dominical en famille ? Tout ce qu'il y a de plus normal, pensera la majorité... et pourtant ! Pub lire la suite

(Re)découvrez le clip de Rose Carpet contre le cyber-harcèlement

A l'occasion de la Journée nationale contre le harcèlement, le collectif de youtubeurs Rose Carpet (composé de Clara Channel, Elsa Makeup, Emma Cakeup, Perfect Honesty et Elliott) a publié un clip pour, à son tour, témoigner contre le harcèlement. R lire la suite

Aider un enfant, c'est notre responsabilité à tous

A l'occasion de ses 25 ans, le Syndicat National d'Accueil Téléphonique de l'Enfance en Danger (SNATED) a créé un nouveau spot, diffusé le 26 novembre prochain sur 15 chaînes nationales, dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l'En lire la suite

 

Archives